Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arrestation

  • Ils ont trouvé Norbert et sa famille

    L’ennemi a enfin décidé de montrer son vrai visage et a sorti la grosse artillerie. Notre réseau avait trouvé une cache pour notre ami Norbert qu’on avait pu extirper de sa prison mytilienne. Ce petit paradis portait un nom au combien sympathique : La Trique, petit village Vendéen.

    Sur notre photo, vous pouvez voir à visage découvert Raymond, notre passeur de moules. Ancien militaire de carrière, il est passé maître dans l’art du camouflage en milieu urbain.
    medium_04LaTrique.jpg 

    Malheureusement pour Norbert et sa famille, notre ami Raymond est un peu trop porté sur la bouteille (un militaire quoi !!) et a divulgué des informations au combien précieuses pour notre mouvement.

    Une véritable armée a été levée pour déloger nos amies.
     
    medium_041201071820.2226507p1b.jpg

    Regardez les sourires qu’arborent tous ces sadiques. C’est sûr, pour emmerder une famille de moules qui ne demandait qu’un peu de tranquillité, on joue les gros bras, mais pour stopper les merdeux qui n’hésitent pas à nous chier sur la gueule avec leurs pétroliers, y’a plus personne. Quel courage messieurs, vos mères doivent être fières d’avoir pondu de tels hommes !!

     
     
     
     
     
     
    Suite à cette affaire, la branche para-militaire du FLMBA a décidé de mettre en place une cellule dont le seul but est de former les moules à la furtivité. Nous allons nous fondre dans la société sans éveiller aucun soupçon grâce à une technique secrète ninja qu’enseigne depuis deux semaines un expert en arts martiaux que nous comptons parmi nos rangs : Moule Lee (je sais, c’est pitoyable comme humour)
    Sur la photo qui suit, on peut voir les premiers résultats : 
    medium_photo405.gif

    Bon ! d’accord, à part Gilbert Montagné on va avoir du mal à berner tout le monde, mais on peaufine la technique !!

    Comme dit le vieil adage : « pour vivre heureux, vivons cachés ».                                  Signé : Mogette

  • On a mis la main sur la moule infiltrée

    "ça y est nous l'avons". Nous pouvons enfin dormir tranquille, la taupe a été neutralisée. Une souricière (je sais c'est bizarre de dire ça pour une moule) avait été mise en place par nos forces spéciales, les navy moules, il y a de ça 3 jours et le petit salop est tombé dedans à coquille jointe. (ci-dessous, une photo de la capture)

    medium_Carre_de_moules_1_.5.jpg

     

    La technique qui a été créée pour cette opération relève des plus fins stratèges militaires que nous ayons au sein de notre association. Après avoir localisé le bouchot où devait être fixée la taupe (ça aussi c'est bizarre!!), nous avons activé le point de sécurité:

     

     

     
    412-brj-085-j'y comprend rien-(é"è-668)-THKkluàç_765-MooooouuuLLLes.

    Eh oui! le FLMBA ne laisse rien au hasard. Tous nos amis ont été répertorié et on leur a attribué à chacun un bouchot bien précis et un numéro de moule ( = un moultricule).

     

     

     

    Voilà t’y pas qu’on a retrouvé deux moules portant le même numéro. Ah les amateurs ! ils ne savent pas à qui ils ont à faire. 

    Nous avons réussi à faire parler cet espion, cette vieille pourriture communiste, et nous savons maintenant qui est notre ennemi : « Ben ».

    medium_ben.jpg

    Ce psychopathe avait jadis fait parler de lui en chantant le bonheur qu’il ressentait lorsqu’il mangeait des moules-frites. Un vrai malade, je vous dis !

     ben_A4.m3u

    Regardez son visage et remarquez comme il respire la finesse et l’intelligence cet homme là. Ça fait peur à voir…

    Et pourquoi nous en veut-il « rainman » ? Tout simplement parce que Monique l’a laissé tomber comme une vieille merde (qu’il est d’ailleurs) il y a tout juste 10 ans. Depuis il nous voue une haine farouche.

    Le problème, c’est qu’il était seul avec elle et vous savez bien qu’avec Monique il en faut deux qui la tienne…

     

     

    En faisant preuve d’un peu de compassion, je voudrai dire à Ben : « une de perdue…dix de retrouvées ». Mais quand on est aussi vilain que lui, on doit avoir un peu d’humilité et se contenter d’en avoir eu une un jour.
     

    Signé : Mogette