Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Front de Libération des Moules du Bassin d'Arcachon

  • Les moules championnes du monde

    Il y a des parallèles qui sautent aux yeux. La liesse des foules alors que l'on torture dans les caves humides, le clinquant des cérémonies pendant que l'on enchaîne de maillons sombres et froids et le rayonnement du pouvoir corrompu tandis que l'on muselle les chantres de la liberté.

    Il y a des tâches indélébiles comme la coupe du monde 78 en argentine, les jeux olympiques de Berlin de 1939 et le tournois sixte de Belleville sur Vie 89.

    Personne n'a parlé des millions de moules enfermées dans les bouchots fachistes. Certaines geoles auraient même été  placées à moins de 150m de certains stades russes, chez Léon de Bruxelle (tiens tiens des belges, comme par hazard....).

  • Le retour à la terre

    On ne peut pas nous taxer de matérialistes. L'Iphone 19, la montre Rolex plaqué Or, la pompe en croute de poulain retourné Weston: tout ça nous en touche une sans en faire bouger l'autre.

    Voilà ce qui nous fait frémir le slip kangourou.


    Lire la suite

  • Grumpf!

    Devant la futilité de nos vies, nous étions perdus.

    Les filles faciles (sauf Ingrid), les yachts, les voitures de sport  ((je suis passé sur une toyota hybride) et les voyages dans le plus belles contrées (nous allons à Guéret ds une semaine d'ailleurs, je pense que cela peut être l'occasion d'un nouveau petit billet), ne nous suffisaient plus.

    Nous nous sommes rendus compte que nos villas de plusieurs hectares n'étaient pour nous que des prisons dorées. Les lustres de baccarat et les sols de marbre rose de toscane sont devenus le lourd fardeau de notre réussite, tels une étoile de David honteuse que l'on est obligé d'arboré devant des convives envieux voir jaloux comme pour dire "oui! oui! J'ai réussi! Peut être trop même! Excusez moi de réussir ma vie!".

    Il nous fallait retrouver l'esprit de nos ancêtres, de notre culture rurale. Pas forcément celle du maquignon caressant la croupe de Marguerite sa vache préférée, ni celle du notable de province caresssant la croupe de Fernande sa soubrette préférée.

    Lire la suite

  • On a marché dans la grotte (du pied gauche)

    OK OK OK!

    Pas de nouvelles en un an! Aucune nouvelle alors qu'il s'est passé bien des choses: nos 40 ans, la guerre mondiale se rapprochant, Notre Dame des Landes, Marine qui se pète la gueule, la chute du prix du lait, le marché de la mort de chanteur qui reprend son plein, la disparition brutale du président Salengro..... Et nous: RIEN!

    DSC06019[459] (1).JPG

    Et pourtant et pourtant que d'aventures épiques nous avons vécu, que de spectacles navrants.

    Mais promis, juré je vais m'y remettre. Les spectacles désolants de la classe politique français devraient être des sources inépuisables d'articles cinglants dont l'humour affuté mais toujours de bon goût servirait d'exemple aux générations futures.

     

     

     

  • Ni Macron Ni Lepen Moule!!!

    Nous voici

    je ressorts de ma coquille car j'ai depuis hier ressenti des relents de marée. Un mélange de chalut et de bouillabaisse de 2 mois.

    Je vous ai délaissé je le sais. Certains m'ont demandé:"pourquoi ne pas vous être présenté aux élections? pourquoi ne pas s'être rapproché de l'homme mi moule mi homo sapiens?".

    Premier point: Nicolas.

    Deuxième point: je ne laisserai jamais mon nom mis en boîte ne fut-ce multiplié par des millions de voix;

    Troisième point: me mettre aux ordres de sieur Fillon? un type qui a pour idole Margareth Thatcher? Cet étron en tailleur vert kaki qui a fait crevé Bobby Sand et les mineurs gallois? cette chiure anglaise qui a réduit les anglais de poètes flegmatiques à hooligans amorphes boursouflés de bières et de foot en plus de 10 ans? non merci!

     Non. Il faudra faire un choix. Il faut bien faire un choix. Même si c'est en se pinçant le nez.

    Si aucun candidat n'engendre de réelle aspiration, d'élan populaire, il y a tout de une différence entre les 2.

    Certes, la priorité du politicard n'étant pas le bonheur du peuple mais l'exploitation de son malheur, nous assisterons encore bien des années  à ce spectacle de compassion dégoulinante du bourgeois face à cette tribue ouvrière étrange aux us et coutumes bien particulières..... C'est là tout l'art de l'Enarque ou de la fille à papa clodoaldienne: faire semblant de comprendre le langage du mec qui économise 10 centimes sur 1 paquet de pâtes. WTF? On se croirait dans "vie ma vie" ou "the island" sans déconner. J'attends de voir Macron boire un ricard ou Lepen faire un euro million avec eux!!! 

    Mais il y a une différence je le répète. Elle n'est pas négligeable.

     

    20170505_062959.jpg

    Contrairement à des drôles qui dès le premier tour ont choisi, genre "vallsiste mais macronistes par défauts", je ne me déférais pas de ma ligne: je vote pour le plus proche de mes idées car le seul qui est le plus en accord avec moi est...... MOI putain!!!!!  Si je voulais quelqu'un à 100% en accord avec mes opinions je voterai pour ma gueule! Mais en fait, je ne vote pas par défaut mais par affinité!

    C'est le principe du vote au suffrage universel à 2 tours!!! On ne peut pas se défaire du suffrage par proximité idéologique! Le verre à moitié plein ou à moitié vide (ou d'une capacité volumique  2 fois trop grosse pour les ingénieurs) c'est pour les cons: tu as soif ou pas!

    Alors quand on me présente Eva Braun version Démenageurs bretons je ne peux que faire un pas en arrière. Et quand j'écoute son discours rempli de bile de fiel et d'autres liquides sortie de multiple orifices du corps humain, je ne peux que prendre un billet retour via "Refugiees Boat line".

    Il ne faut pas se leurrer.  

    A chaque fois que les fachos sont arrivés au pouvoir, c'est la guerre qui est arrivée peu après. Ceux qui disent "on peut les essayer" n'ont jamais révisés leurs cours d'histoire.  

  • L'heure est grave

    Mes chers amis,

    comme vous le savez, il y a deux ans maintenant, j'ai été "muté" par les plus hautes instances du FLMBA au poste de conseiller technique du développement stratégique en Asie du Sud-Est. d'aucun diront qu'il s'agissait d'une mise au placard suite à une sombre histoire de rétrocommission sur l’obtention du marché des cubis de rosé pour l'AG annuelle du FLMBA. Les non-initiés souriront, les autres savent qu'il s'agit du plus gros poste dans le budget colossal de notre mouvement.

    Toutes ces calomnies sont de l'histoire ancienne car, j'ai entendu l'appel, je reviens. Les vents qui précèdent la pluie des mangues, celle qui annonce la fin de la saison sèche, m'ont apporté une effluve qui fait passer le durian pour du Chanel n°5. Oui, au bord des égouts à ciel ouvert de Phnom-penh, on sent ce relent : la France pue du Front. Les émanations Marines relèvent plutot de la vieille morue crevée oubliée en fond de cale que des alizés (clic là) iodés.

    Face aux menaces brunes, mon devoir est de rentrer. Les mauvaises langues qui diront que la perspective d'un apéro musclé (tu peux cliquer là aussi si t'as pas peur) lors d'une commission spéciale de réflexion sur le lien entre moule et anis, me motive d'avantage que toute considération politique. Elles n'auront pas forcement tord (t'es pas guéri ?)...

    Alors mes amis, mes poteaux, mes bouchots, chargez le bac à glaçon : I'M BACK ! 

    Je reviens

  • On lâche rien, on lâche rien

    Je le dis souvent : je n’aime pas les cons et bien souvent je ne m’aime pas.

    Je ne veux pas dire que ma condition ne me plait pas mais plutôt que je me laisse aller parfois à ne pas garder un maintient intellectuel ou une certaine hygiène cérébrale.

    Or nous sommes le premier public de nos conneries ce qui implique l’acceptation de bides, de triomphe ou de gêne. J’arrive à me faire rire et faire rire les autres. La capacité de la moule est de regarder sous sa coquille, se remettre constamment en question en tant que moule. Elle se rit d’elle-même et ne conçoit pas sa vie sans celle des autres : une moule, un essaim, un bouchot.

    Charlie10.jpg

    Moule debout (chaud!)

    Un splendide livre vient de sortir mettant en avant le gros con bien de chez nous. Le bourgeois bourrin qui se reconnait par sa grande gueule. Il doit être vu en SUV (l’électrique ne fait pas assez de bruit). Il aime « one million » de Rabann, porte des tee-shirts Dolce Galbanna marqué bien gros devant, se fait tatouer là où on le voit, on le trouve à la salle de muscu à 13h….pour qu’on le voit. Il assume son côté grossier. Il matte Hanouna, participe aux forums, aux tweets pour qu’on l’écoute et soit vu. Il l’assume totalement. Il aime le PSG parce que ce sont des winners, Les Grandes gueules parce qu’ils disent ce que tt le monde pense, Valeurs Actuelles, Atlantico, Booba, Trump, Nabila, la junk culture, les kardashian, the voice, le mojito à 15 euros (oui oui je l'ai vécu!), les week end à Courch….

    Le boubour veut être beauf, il ne cherche même pas à s’élever. Il se complet dans sa misère intellectuelle. Sa philosophie c’est de frapper fort, sans se poser de question. Ainsi, il doit réduire au minimum la distance entre question et réponse. Pas de phrase alambiquée, on tranche dans le lard. Faites pas chier ! Il ne vit pas à moitié sa condition bourgeoise, il la sublime d’une manière rustre, bourrin.

    Afficher l'image d'origine 

    Maintenant il est même décomplexé. Il peut voter Lepen « parce que ce n’est pas son père » et s’en vante, est anti écolo car ils refusent le progrès et ce sont des cons, il veut la guerre préventive car il faut frapper le premier et se sont des sauvages, la pollution assumée, la violence facile, le capitalisme total, le cul à heure de grande écoute, le dégueulasse sur les ondes, le glauque pour tous. 400 chaines sur sa télé, c’est pas assez. 128 Go pour mon ordi, c’est pas assez. 240 km/h compteur pour ma BM, c’est pas assez. Aucune demi-mesure. Une de mes remarques préférées est « sans le nucléaire, c’est le retour à la bougie » ou « j’te les foutrai au boulot obligatoire à ces fainéants » voir "ce qu'il faudrait c'est une bonne guerre".

    Il pense que si l’économie va mal c’est qu’elle ne va pas assez loin, s’il y a du chômage c’est qu’ils ne veulent pas bosser, s’il y a de l’insécurité c’est qu’on a pas assez tapé fort la dernière fois. Les problèmes de l’humanité trouvent une réponse dans la faiblesse des autres. Si les autres n’arrivent pas à suivre la marche, soit on les laisse là et ils crèvent, soit on leur fout un flingue sur la tempe et on les force. La théorie du coup de pied au cul qui permet l’ascension.

    Le boubour est anti féministe, anti écolo, anti gay, anti paritaire, anti social, antipathique quoi car non seulement il valorise les dépenses et la réussite décomplexée mais il s’accomplit dans les valeurs décoincées, défendues.

    Moi j'ai mon idole, ma référence.

    Jouet-3.jpg

    MICHEL FUGAIN les gentils, les mechants.mp3

    Au contraire, prenons un gros boubour : Sarko. Il assume son côté gros beauf. Il ne l’est pas rassurez-vous mais il pense que pour rallier le maximum d’avis autour du sien, il faut se rabaisser.

     

    6a00d83451575069e2011572364dec970b.jpg

     

    Ah les cons!

     

    Le cerveau

  • Juste un petit coucou

    COUCOU

     ça fait plaisir,

    GUS

  • mes voeux

    Chers compatriotes, chers bivalves, chers amis.

    c'est avec gravité que je me présente devant vous aujourd'hui. Michel Delpech s'est envolé vers le midi, la méditerranée. ou plutot devrions nous l'appeler Mi-shell del pêche. Hispano-arcachonnais, la carrière de Mi-shell n'est pas la déferlante qu'il espérait. Rongé par le doute et le mal-être de l'artiste incompris, l'artiste révèle son handicap en 1975.

    mi shell.jpg

    Il à deux coquilles à la place des mains. Il a cependant la grande chance d'avoir un pouce droit préhenseur, ce qui lui permet de tenir son micro (ce qui n'est pas rien pour un chanteur) et de s'adonner à des plaisirs solitaires (c'est quand même dur de chopper quand on à le bout des bras qui pue la marée). Mais Mi-shell à cette période de sa vie ne mesure pas son bonheur. Il sombre peu à peu dans le dédale elliptique des paradis artificiels. au bout du rouleau il lance cet appel :

    images (1).jpg

    Ce cri de détresse déchirant la nuit serait resté en suspend sans l'oreille altruiste et empathique du FLMBA. Nous avons accueilli Mi-shell, nous l'avons accompagné dans sa quête de lui-même et un jour la lumière fut. Mi-shell, mi-homme mi-coquille est LE chaînon manquant, le lien, celui dont nous rêvions sans oser l'espérer. L’étymologie de son nom était un phare sur le rail de Ouessant tellement lumineux qu'il nous aveuglait (je m'excuse auprès de la communauté non-voyante qui pourrait tomber sur ces lignes) : Mi-shell Del pêche : l'homme mi-moule issue de la pêche. Nous avions notre Messi ou notre Zinedine pour les plus agés.

    Puis tout est allé très vite. Mi-shell a engagé un combat contre la drogue et tourné le dos au sexe facile. A l'instar de Jean-Luc Delarue (dont l’étymologie n'est pas anodine non plus), Mi-shell à voulu faire une tournée des villes de France avec un camping-car afin de diffuser la bonne parole. Un moteur de R9, quelques bouchots recyclés, une couche de peinture et un coup de main du service tuning du FLMBA et le tour est joué.

    5463-tab.jpg

    C'est cet élan que la faucheuse vient de stopper net. un espoir pour les moules un maitre pour moi qui ai comme notre trésorier un lien quasi filial avec le poète aujourd'hui regretté :

    le Loir et Cher

     

     

     

  • Et surtout la santé....

    Le gorafi avait dit que l'année 2015 avait spécialement été longue. elle fut surtout dure.

    Voila les derniers cadeaux ouverts et la bûche  à peine digérée que les enculés pointent le bout de leur manche à pogrom il est vrai un peu poussiéreuse mais remis au goût du jour par la famille d’un petit artisan de St cloud, un bien joli village français (avé l’accent de JP Pernaut).

     

    Lire la suite

  • Desproges revient!!

    desproges.jpg

    Je ne sais pas vous mais je crois de plus en plus que nous avons dû louper le messie. J'ai relu dernièrement les chroniques de la haine ordinaire et la grâce m'a touché.

    J'ai d'abord pensé à la mère de mes enfants puis non. C'est la main de Dieu qui m'a effleuré mais qui, par une pichenette sur la nuque, m'a éveillé à la clairvoyance de ce grand homme. J'ai compris que Desproges avait été le messager du seigneur.

    Relisez le texte "La démocratie". Savourez ce plaidoyer pour la liberté. Emmerdez les cons lorsque vous aurez lu ceci:

    "La mort est sur Stockholm. Elle signe, d'un trait rouge sur la neige blanche, son aveu d'impuissance à tuer la liberté des hommes qui vont au cinéma, tout seuls, bras dessus, bras dessous, avec la femme qu'ils aiment jusqu'à ce que mort s'ensuive".

    Lire la suite

  • La démocratie boit des coups en terrasse

    paris, mojito, enculés

    Il y a deux choses que je déteste : les clowns et les cons.

    Les clowns on y peut rien. Seule solution: un enfermement dans des grands campements de toutes les couleurs avec des animaux féroces comme des otaries pour les garder autour et un déplacement périodique pour pas qu’ils infectent les populations autochtones des leurs mœurs dépravés et habits extravagants.

    J’aime pas les cons et rassurer vous je ne m’aime pas parfois.

    Attention moi je vous parle des vrais cons: les fiers de l'être et désirant de le montrer à la face du monde. "les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait " disait le poete. Je suis d’accord à conditions de rajouter "les cons sont à la connerie ce que le con est à la merde : un propulseur".

    La bêtise humaine qui, par définition est navrante de commodité d’utilisation, est capable, de par son seul fait d’exister, d’engendrer une connerie exponentielle. Elle s’auto alimente !

    En effet, la connerie est vide en soit car elle ne repose sur rien. Mais elle est capable de se diffuser, de se quantifier  en 4D (grand con, petit con, vieux con….) et de se transformer, de muter. C’est une sorte de connerie quantique : l’homme est potentiellement con et pas con en même temps. Elle prend différentes formes mais n’est pas matérielle.

    Mais en même temps, la connerie suit les lois de la physique classique. En effet, nous sommes potentiellement devant un abyme lorsque l’on se retrouve devant un con. La connerie qui sort en flot de la boite à merde qui lui sert de bouche est ce que le trou noir est à la gravitation : un puits sans fond s’auto alimentant. Ainsi nous sommes à la limite des lois des 2 physiques : une sorte de matière noire.

    La connerie serait-elle cette masse immense de notre univers que nos plus grands scientifiques recherchent depuis des décennies ? Je ne sais pas. Nos éminents spécialistes en conneries que sont Yanoul d'har et Eddy Boubou se sont penchés sur ce mystère et je ne sais pas pourquoi mais je sens qu'ils ont le profil idéal pour trouver la solution.

     Leurs premières trouvailles sont de potentielles pépites.

    http://www.legorafi.fr/2015/11/05/un-restaurant-chinois-propose-la-formule-menu-vapeur-finition/

     

     

    J’ai lu une note très juste. Après le « chaque année il y a de plus en plus de cons mais cette année j’ai l’impression que les cons de l’année prochaine sont déjà là ! », j’en ai lu une autre :

    Une agence de notation a descendu la note du monde de Monde-de-Merde à Monde-de-Merde-de-Merde.

     

    Je ramasse les copie dans 2 heures.

    Le cerveau

  • Il y a comme un noeud

    Juste un petit billet pour bien vous montrer que Vyril a mis le doigt dessus. Notre bureau exécutif a l'étranger a fait remonter à nos oreilles béantes le lourd murmure des cris sourds venant de la chienlit comme disent les cons.

     

    DSC00933.JPG

    Nos fières moules de corde galloises ont tressé ce gros nœud turgescent à Cardiff.

    Ce monument  à la gloire de nos amies mytiliennes devrait ouvrir les yeux aux français.

    Entre des gouvernants aussi déterminés que des ragondins éblouis par les feux d'une R5 et des politiciens ne trouvant que la purge nationaliste comme solution à la crise économique, aux hémorroïdes et au début de saison catastrophique de l'OM, nous sommes bien à la veille de l'arrivée des wafFN.

     

    Mais la lutte sera longue et soyons clair: je vous promets du sang et des larmes... mais de rire!

    Je voulais parler avec vous d'une initiative intéressante de nos amis nordistes dans la lutte contre la peste brune.

    Afficher l'image d'origine

    "alcooliques, chomeurs, consanguins mais pas lepenistes"

     

    Le cerveau

  • Espoir et salut de la France

    En suivant les actualités de loin, j'ai vu ces images fortes. Ce qui saute au yeux se sont bien entendu ces trois paires de poitrines fermes qui semblent défier les lois de la gravitation universelle et qu'une brise matinale fait dresser les tétons comme autant de majeurs levés bien haut face à la bêtise fascisante ordinaire. Bon une fois avoir bien maté je remarque ce drapeau vendéen en premier plan. Quel courage de porter bien haut nos couleurs au sein d'une manif du fn. Le service d'ordre du FN semble ne pas mesurer l'affront que représente la présence de l'étendard sacré de notre chère patrie, pays de tolérance de partage et d'amour fraternel inconditionnel...

    AH... ATTENDEZ... ON ME SIGNALE QUE... AH ... RHO

    !images (4).jpg

    Bon d'accord on me signale que la Vendée et un territoire avec une très forte concentration de fachos en ayant pourtant une émigration très faible et un dynamisme économique relativement bon. Ne nous hâtons  pas trop de conclure que les vendéens sont des cons, mais efforçons nous d'envisager ce drapeau comme une métonymie. En portant bien haut le symbole d'un territoire de gros benêts, c'est toute la bêtise la plus basse et mal odorante que l'on revendique comme devise universelle. Comme si le malheureux porte drapeau avait le fol espoir que sa prière au pied de Jeanne la pucelle de voir ses concitoyens tous aussi abrutis que lui devienne réalité.

     

    140325_telerama_fn_moule_rocher-300x225.png

     

     

     

  • Le chasseur Français

     

     

    je veux bien fermer ma gueule mais quand même! Je veux bien essayer de comprendre les cons mais....

    P... de m.... l'e.... de s..... de l'e.... de sa mère!  

    "En plus c'est idiot je ne connait même pas votre mère Thèrèse"

     


    LE PERE NOEL EST UNE ORDURE par dennis649

     

    Quand 30 écolos refusent de sortir d'une vallée vouée à accueillir un barrage de 2 m de profondeur créé pour 30 poilus: on envoie grenades, crs et véhicules blindés.

    Quand 200 étudiants demandent juste à prendre l'apéro en plein air: on lâche les chiens et les fourgons entourent la place.

    Mais quand c'est des fachos qui tabassent journalistes et féministes, même orientés, même activistes: RIEN!

    Charlie7.jpg

    La liberté poursuivie par le peuple

    On sent bien quand même, au vu des réactions des autres journalistes et des politiques que la chasse au bobo, femen, écolo, journaleux est open bar!!!!!

     

    ça sent bon: on est sur la bonne voie 

     

    Signé: Le Cerveau

  • Arrêtons de chier sur le front national

    Effectivement pensez plutot à valoriser vos déjections. Ces gens là ne méritent pas cet or brun. 

    «Ainsi le saint a-t-il dit : Accepter toutes les immondices du royaume,C'es t être le seigneur du sol et des céréales.»
    Lao-Tseu, Tao-Tö king 78e chapitre.

     

  • Le mythe de Pandore

    Et pas la bite de mandore.... Merci Gus.

    suppositoire,

     

    Les résultats des élections se suivent et se ressemblent. Encore une fois le FN progresse. Les optimistes, les aveugles et les schyzo de tout bords voient une diminution de l'infléchissement de la progression du FN mes couilles.

     

    Et si on s’imaginait le FN au pouvoir ?

    Allez! On sort de l’Europe, on retourne au franc et on fout les arabes dehors. C’est simple non?

    On se retrouve entre nous…. Que des blancs!

    On fout les arabes dehors et ceux qui leur ressemble aussi. Bon, on verra plus tard comment dissocier les arabes arabes, les arabes français et les arabes tout juste français…. Après il y a des arabes pieds noirs et des français plus bazanés que des arabes mais on verra. Peut-être pas les chinois, on verra parce que même s’ils ne font pas de bruit, ils ne valent pas mieux que les autres. C’est comme les juifs… Enfin bon on verra.

    Bref on cale des barricades aux frontières, tous les 50m, et là on n’aura pas de clandestins. On les colle au trou s’il le faut avant de les renvoyer chez eux en arabie, en noirland ou en chine je ne sais pas moi…. On verra.

    Pour le foutre en tôle alors qu’il n’y a pas de place on construit encore des prisons : c’est bon pour l’emploi.et s’il faut on sort les bons français : préférence nationale oblige ! On verra comment accommoder le code pénal. Ben oui on refonde le code pénal… et le code du travail tant qu’on y est ! On ré applique l’ancienne économie.

    Et puis on reste entre nous, on remet le franc et on matraque les importations. On favorise le made in France, on relance la production nationale de tous les produits impossible à retrouver en France car devenus trop chers. Les autres pays seront obligés d’accepter nos conditions et ils ne pourront se permettre de surtaxer nos exportations…. Normalement, mais bon on verra.

    Et puis on reste entre nous, on restructure la société, la famille et l’emploi.

    On vire les profs coco et on colle de vrais enseignants. On déchire la carte de presse des journaleux gaucho. On fout en prison les politicards véreux, le francs-maçons et tous les combinards. Pour les autres on verra. Ils ne valent pas mieux.

    Pareil on redéfinie la famille : pas d’étranger, pas de pd. Pas de mariage contre nature et des enfants standardisés : tête haute main propre. Retour de l’ordre, de la sanction : mon pied au cul comme seule pédagogie. Ça se passait comme ça chez moi  et ça filait droit ce n’est pas comme maintenant. Et s’il faut les coller au trou dès 12 ans on le fera. Pour la peine de mort, ça sera pour les pédophiles, les tueurs de flics ou les assassins, et pourquoi pas applicable aux gosses, ça, on verra.

    Mais ça reste entre nous ! On fait ça entre nous, chacun chez soi et ça sort pas d’ici ! Et celui qui  zieute, celui qui se mêle de ce qui ne le regarde pas il s’en prend une ! D’ailleurs les schleus n’ont pas intérêt à moufter et les rosbifs non plus. Les ritals c’est même pas la peine de nous en parler, s’ils nous cherchent on leur colle une expédition punitive. On est une grande nation et s’il faut poser les couilles sur la table pour montrer qui est le plus fort : on n’hésitera pas ! Faut bien que notre armée serve…

    OUF……. Putain ça fait du bien………

    Je viens de faire devant vos yeux incrédules un lavement fasciste….. ça consiste à s’enfiler un tract du FN dans le fion (c’est là, avec les chiottes, qu’est le lieu le plus approprié). Ensuite, les idées fascistes se diffusent pour se libérer brusquement dans un flot immonde de haine et de bêtise. C'est une purge.

     

    Je ne saurai que trop conseiller ce type de traitement du dernier espoir à certains umpiens opportunistes ou cégétistes schyzophrènes. Les tentatives de traitement actuel ne sont qu'homéopathique et ont ainsi affaibli leurs défenses immunitaires. Leur corps commence à sécréter cette toxine et l'on voit les premiers effets lorsqu'ils ouvrent la boîte à merde qui leur sert de bouche. Par contre, les vieux touchés par ce syndrome devraient prendre rendez vous au plus rapidement avec leur médecin anesthésiste afin de parler « droit à la sédation ».

     

    Le Cerveau

  • La moule est un plat qui se mange froid

    charlie6.jpg

  • Dieu est une moule , Dieu est parmis nous

    La sexualité de groupe est formidable.

    Ce n'est pas en reproduisant le schéma sexuel bourgeois bipartenarial que l'homme peut s'épanouir. Nos amies bivalves ont compris qu'en dessous de 500, l'accouplement n'est pas festif. Ils ont multiplié les positions, accentué bondage, suspension, watersex et autre boules de geisha.....

     

    "Sex is good in the navy" souvent chantent elles.

    Est alors apparu l'être suprême. DSK ! Cet homme mi président du FMI mi moule a décidé de vivre a fond sa vie de mollusque.

    Il se dresse désormais dans tous les parloirs du monde afin de défendre notre cause. Soutenons le!!!

     

    charlie5.jpg

     

    Plus précisement, je croyais, au vu des  faits divers des dernières semaines, que ce qui dirige le monde dans ce qui est le plus laid était la chose religieuse... Erreur! Ce qui dirige les cons c'est le cul. 

    Mais attention! Pas le cul dans sa partie la plus douce, la plus lisse. Mais bien dans celle qui pue! celle qui démange. Celui qu'on espère oublier mais qui revient constamment à l'esprit.

    Le commun des cons est souvent le dégoût de l'autre et surtout celui de l'autre féminin car le plus proche d'eux. Le plus proche et le plus différent pourrait on dire. Alors on dissimule sous des tissus, on infantilise, on achète, on insulte, on domine, on isole....

     

    Le cerveau